Ils osent nous demander nos suffrages !!

 

C’est incroyable !

 

Pas un mot sur les éoliennes de Buxières.

Ni dans leur bilan, ni dans leurs projets.

 

Pourquoi ont-ils honte ?

Ils ont signé pour 4 éoliennes géantes et leurs nuisances, à installer sur notre commune.

Le  bulletin sur le bilan de l’équipe municipal et sur leurs projets,  ne comporte pas un mot sur les éoliennes de Buxières.

Ont-ils honte de ce projet qui engage lourdement les buxiérois pour de très nombreuses années?

Entre 2011, date des premiers contacts avec le promoteur H2air et 2017, date de l’enquête publique obligatoire provoquée par la préfecture,  ils n’ont jamais organisé de réunion publique pour informer  leurs administrés et électeurs de leur projet alors qu’il y a eu de nombreuses délibérations du conseil municipal sur ce sujet.

A croire que le projet devait rester secret ! Peut-être parce que ce projet est entâché d’une potentielle prise illégale d’intérêts d’un élu de la communauté de communes pour laquelle la gendarmerie procède actuellement à une enquête en suite de  plaintes déposées en 2017.

En 2014, ils ont  fait engager, pour 21 ans, la commune avec le promoteur H2air  à travers une convention de voirie totalement à l’avantage du promoteur et ce, contre une somme dérisoire de 1000€ TTC /an par mégawatt installé (voir page 4 ici)  là où le promoteur annonce qu’il  va faire 40 millions de chiffre d’affaire en 20 ans et 7 millions de bénéfice net.

1000 € ttc par MW installé alors qu’à Maron  c’est 5400 €. Où passe une telle différence? C’est honteux!

 Cette convention, nous pouvons affirmer que les membres du conseil municipal ne l’ont pas étudiée sérieusement tant elle comporte d’erreurs….depuis quand notre commune est propriétaire de chemins sur la commune de Cluis comme ils le signent ?? (voir préambule page 1 de la convention) et les autres…

Ce projet est susceptible d’entraîner  de multiples nuisances pour de nombreux  habitants de Buxières.

Ont-ils pris l’avis des habitants des quartiers, du Magnolet, des Carrières, du Baraca, du Petit Baraca, de La Preugne des Bordes, du Bouqueteau, qui devront subir régulièrement le bruit et les clignotements provoqués par ces éoliennes de jour comme de nuit.

(Il suffit d’aller discuter avec les habitants de Vouillon (à 20km) où les éoliennes sont installées depuis 2 ans , la moitié du village ne dort plus et se regroupe pour entamer des procédures contre le promoteur (Engie) et les agriculteurs propriétaires fonciers).

Ont-ils dit à leurs administrés qu’il y avait des risques potentiels sur la santé comme le souligne l’Académie de Médecine ?

 Ont-ils  dit  aux éleveurs de Buxières que de plus en plus d’éleveurs se plaignent  de mortalité inexpliquée et de production en chute à proximité des éoliennes ? Voir les nombreux articles et les plaintes sur le sujet.

 Ont-ils conseillé à leurs électeurs riverains des futures éoliennes de faire évaluer leurs maisons avant l’implantation des éoliennes et de les refaire évaluer après ? Qui  va acheter une maison en prise direct sur des éoliennes ? La mairie va peut-être gagner 10 000 € par an grâce à la convention de voirie mais combien vont perdre les habitants sur la dévalorisation de leur maison??

 Ils n’ont  strictement aucune assurance à nous donner sur qui paiera le démantèlement des éoliennes. Ils savent pertinemment que ce ne sont pas les malheureux 50 000€ que la loi oblige les promoteurs à provisionner qui couvriront les 400 ou 500 000 € que coûte le démantèlement d’une éolienne. Ils ne peuvent même pas nous garantir qu’elles seront démontées un jour et nous montrer des documents qui l’affirme.

 Dans le projet initial il devait y avoir 6 éoliennes,  4 à Buxières et de 2 à Bouesse .  Mais il se trouve que Madame Cogne maire de Bouesse a refusé énergiquement l’implantation de ces éoliennes. Madame Cogne n’a pas besoin de miroir aux alouettes pour bien gérer sa commune  et ne souhaite pas voir sa population se diviser pour faire  plaisir à deux agriculteurs et à quelques conseillers municipaux  en mal  d’images de bons écologistes mais en fait au service des affairistes de l’industrie éolienne subventionnée par nos impôts.

Il est encore temps de revenir sur ce projet, en refusant de signer la nouvelle convention de voirie, ou, si obligation, en s’inspirant fortement de la nouvelle convention que nous avons préparée pour eux,

Ils osent nous demander nos suffrages !!

Vous pouvez mettre vos commentaires ici

Défense de l’Evironnement de Buxières d’Aillac

et du Boischaut Sud

contre l’envahissement des éoliennes

 Protégeons le Boischaut Sud, le pays de George Sand, la vallée de la Bouzanne, Neuvy St Sépulchre et Buxières d’Aillac

Le Boischaut, la Vallée Noire chantée par Georges Sand «cette admirable région que nous avons le bonheur d’habiter »

Son histoire, notamment celle romane du XIIe et celle romantique du XIXe sont des facteurs attractifs pour le Boischaut Sud et la Brenne.  Le projet d’éoliennes géantes de Buxières d’Aillac vient perturber cet équilibre spirituel, écologique et touristique local.

Qu’il faille une ambition pour ce  territoire du sud Berry, à la bonne heure, que ses richesses historiques et paysagères soient des leviers de développement bien sûr, mais l’on ne perçoit pas la dimension créatrice de ce projet, l’insertion dans une politique globale de développement.

Quel est l’avenir de ce projet si ce n’est la clôture définitive du territoire dans un statut de réserve industrielle  pour décideurs envisageant notre beau Berry comme un espace neutre, disponible à des quotas. Une certaine violence se dégage de ce point de vue. L’insignifiant nom de ce projet «Eoliennes du Jasmin » traduit un caractère anonyme, distant du territoire. Le « consentement » affiché dans le dossier administratif des communes concernées ne parvient pas à humaniser ce projet puisque l’on sait que seules des contreparties financières le motivent.

Pour le “Collectif Buxières d’Aillac“  des habitants, contribuables et électeurs.

Les représentants :

Sylvie Sidrot,

Philippe Thimel,

Le scandale de la convention de voirie H2 Air-Buxièreres d’ Aillac

Mais qui est la société  H2 Air,la société qui veut engager la mairie pour 80 ans? lire ici

Si vous souhaitez connaître l’historique de notre action

Pour nous contacter rendez vous ici :

Si vous voulez nous rejoindre, merci d’avance

Si vous souhaitez en savoir plus sur nous, consultez

Contact

collectifbuxieres@gmail.com

Laissez nous un message