Attestation Notariale sur la dévaluation des maisons (Cliquer ici)

 

Les promoteurs éoliens et les mairies qui cèdent aux miroirs aux alouettes prétendent qu’il n’y a pas de dévaluation mais il faut se poser une seule question:
Si vous avez le choix, allez-vous acheter une maison près d’une éolienne ou sans éolienne? La réponse est évidente et donc les propriétaires de maison avec vue sur les éoliennes auront plus de mal à vendre leur bien.

 

Habitants de Buxières, vous avez reçu un tract anonyme « signé »

 

“Eclairage sur l’avenir de Buxières d’Aillac“

 

Ce tract aborde principalement deux sujets sur les éoliennes: la dévaluation des habitations et la santé.

 

 

Pour vous convaincre qu’il n’y aura pas de préjudice sur la valorisation de votre patrimoine ce tract vous renvoie à une étude produite par l’association « Climat Energie Environnement » du Nord Pas de Calais qui conclut qu’il n’y a pas de dévaluation. 

 

Ce que ne vous dit pas ce tract anonyme c’est que cette association a été créée par 

Mr. François PAUL, professionnel dans les énergies renouvelables 

et que l’étude a été réalisée par : 

 

Mme Claudine HOUSSIER dont le métier et de contribuer à la promotion des énergies renouvelables et Mr. Nicolas HERNIGOU, dirigeant de CD2E, professionnel dans les énergies renouvelables.

 

Habitants de Buxières, vous pouvez dormir tranquilles puisque des gens payés par l’industrie éolien vous affirment qu’il n’y aura pas de dévaluation.

La mauvaise foi des auteurs de ce trac est criante.

 

Mais dormir tranquille n’est pas évident puisque le tract nous dit qu’en moyenne, 35 décibels est celui d’une conversation à voix basse.

Imaginez un peu une personne qui vous parle à voix basse nuit et jour…mais c’est tout simplement insupportable surtout quand on a choisi la campagne à Buxières d’Aillac!  

 

Et pourquoi l’Académie de Médecine dans son dernier rapport sur l’éolien datant de 2017, recommande de ramener le seuil de déclenchement des mesures d’émergence à 30 dB A à l’extérieur des habitations et à 25 à l’intérieur ?

Elle recommande aussi d’entreprendre  une étude épidémiologique prospective sur les nuisances sanitaires.

 

 Une étude épidémiologique s’avère indispensable, elle est promue et souhaitée par le Président de la région Hauts de France, M. Xavier Bertrand qui demande au gouvernement de cesser l’implantation des éoliennes dans sa région.

 

LES EOLIENNES ONT-ILS UN IMPACT SUR L’HOMME ? La réponse est « non » pour ceux qui, volontairement, tentent de cacher les phénomènes.  Il est vrai que les industriels de l’amiante et tous leurs VRP ont longtemps nié la nocivité de leur produit. 

 

Alors, Messieurs les auteurs de ce tract, que n’avez vous pas organisé de réunion publique  ou de consultation de la population de Buxières avant de décider en secret de l’implantation de ces éoliennes, cela aurait, entre autres, évité les conflits d’intérêts et les plaintes pour prises illégales d’intérêt toujours en instruction à la gendarmerie.

                                                                                                          

Alors de grâce, Messieurs les anonymes

 

-évitez de nous donner des leçons sur les intérêts à des fins personnels au détriment de ceux de la communauté,

 

-posez-vous la question de savoir pourquoi de plus en plus d’élus, présidents de régions, députés, sénateurs, dénoncent l’énorme scandale financier du développement de l’éolien et son inutilité écologique.  

 

-et enfin prenez la peine de lire le dernier rapport de la Commission d’Enquête  de l’Assemblée Nationale sur la Transition Énergétique (composée de députés de tous bords) 

 

Pour le “Collectif Buxières d’Aillac“  des habitants, contribuables et électeurs.

Les représentants :

Sylvie Sidrot,

Philippe Thimel,